Contes, mythes et légendes,
"Manifestation vivante de la Vie Unique",
dits par Régor au gré de la Vouivre

ContesBaton.JPG
 
Si vous vivez, dans quel état est votre Royaume ? 
Les affaires vont-elles bien ?
Etes-vous dans la prospérité ?
L’amour vous comble-t-il ?
Ou, au contraire vous sentez-vous sur la défensive, assiégé par des malheurs déconcertants, sans causes apparentes ? En ce cas, il vous est conté cette histoire traditionnelle orientale travestie pour la circonstance :

 
 
L’ÉTAT DU ROYAUME
 
 
En ce temps-là, le Royaume d’Arthur cessa brusquement d'être prospère. Les rivières sortirent de leurs lits et causèrent de graves inondations, les récoltes furent très mauvaises, les famines ravagèrent de vastes provinces et les envahisseurs apparurent aux frontières.
 
Le roi et ses conseillers tentèrent en vain quantité de réformes, sans aucun succès, et le découragement fut à son comble.
Quelqu'un cependant rappela au roi Arthur que Merlin vivait alors dans une grotte reculée, dans les profondeurs de la forêt de Brocéliande, et qu'il serait peut-être bon de le consulter, vu l'état des choses.
En désespoir de cause, le roi, devant l'aggravation de la situation et son impuissance manifeste à y porter remède, s'y résolut. Il partit donc avec les principaux dignitaires de sa cour jusqu'à cette grotte quasi inaccessible et là, il exposa à Merlin l’état du royaume.
Celui-ci ne dit rien. Il se réfugia dans un endroit encore plus désolé, encore plus inaccessible et l'on n'entendit plus parler de lui.
 
Les jours, les mois, les années passèrent et les inondations cessèrent, les récoltes devinrent abondantes à nouveau, les famines disparurent et les envahisseurs furent repoussés aux frontières. La paix et la prospérité revinrent.
 
Le roi fut fort étonné de cette amélioration remarquable dont il ne pouvait s'attribuer le mérite et dont il ne pouvait comprendre la cause. Il décida donc de revoir Merlin pour qu’il lui explique ce qui s’était produit.
Il lui fallut cette fois faire un voyage encore plus périlleux et il eut quelque peine à retrouver le Grand Druide tant sa retraite était inaccessible dans la forêt armoricaine. Il lui exposa de nouveau l’état du royaume, puis il lui posa la question :
- Maître, qu'avez-vous fait pour que la paix et la prospérité reviennent ainsi ?
Et Merlin de lui répondre :
- J'ai remis de l'ordre en moi-même !


 

Votre royaume cesse-t-il d’être prospère ? Faites retour en la grotte de votre Cœur et consultez le Merlin de vous… Oyez et comprenez !
Pas de formule magique, de recette dogmatique ! Le retour au… rien ! Seul celui qui, en cheminant, ramone sa cheminée peut recevoir l’inspiration du ciel.
Qui se rend compte qu’au-delà des apparences, il existe un autre « voir » devra mettre de l’ordre dans son royaume intérieur pour ne plus connaître les calamités qui s’abattent sur lui sans qu’il puisse y remédier et sans qu’il ait conscience de leur cause véritable ! Car nous sommes à nous-même la cause de tout ce qui nous advient. « Occupez-vous de vous-même et tout rentrera dans l’ordre » affirmait Ramana Maharshi. Laissez faire le libre jeu du Ciel et de la Terre enseigne le Tao. L’altruisme, l’humanitaire, les idéologies sentimentales sont encore des projections de l’ego et se révèlent à plus ou moins long terme inefficaces, voire destructeurs.
A moins que vous ne désiriez simplement devenir un homme de pouvoir ! Pourquoi pas d’ailleurs ! Si tel est votre choix, du moins qu’il soit conscient !


 



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement